Trois fois rien

21 novembre 2014

Portugal (7) Coimbra

Allez, on dirait que ça serait encore l'été... Il ne s'agirait pas que je laisse le Portugal inachevé comme j'ai pu le faire pour d'autres séries... Je reprends donc le fil de notre été. Qui vient se réchauffer?

Nous sommes donc arrivés dans le Centre, entre vignes et oliviers (et poneys). A 80 km de notre campement de rêve se trouve Coimbra, berceau de la mythique Université. Nous nous y rendons pour une journée. De cette ville se dégage une atmosphère un peu surannée: façades défraîchies, devantures d'un autre temps. La longue rue principale, pavée de silex, est pourtant agréable à parcourir, avec un petit courant d'air plutôt sympathique sous la chaleur d'août. Les glaciers sont pris d'assaut; tant pis! Et puis dans cette petite rue qui monte vers l'Université, cette drôle d'installation de tricot et de crochet qui aurait rendu folles certaines blogueuses ;-). L'Université en été est vide d'étudiants (excepté quelques petits groupes en toges noires qui proposent la visite ou des brochures à vendre) et devant l'âge vénérable des bâtiments, on imagine plus un lieu historique qu'un campus encore en activité. C'est pourtant le cas, et j'ai aimé cet échange avec Léonôr qui y a séjourné et n'y était jamais retournée. Je ne dirai pas que les enfants ont apprécié la longue montée sous le soleil, ni la visite des lieux qui ne leur parlaient pas, ni l'attente sur l'esplanade pour visiter l'incroyable bibliothèque Joanine ("qui ne donne pas envie de lire"!). Quel endroit étonnant pourtant! Et qui doit l'être encore plus durant l'année universitaire... Coimbra, qui semble endormie en été, mériterait d'être revue à une autre saison.

DSC_1239

DSC_1254

DSC_1252

DSC_1257

DSC_1267

DSC_1262

DSC_1246

DSC_1244

DSC_1247

DSC_1269

DSC_1275

DSC_1276

DSC_1277

DSC_1281

DSC_1278

DSC_1285

DSC_1282

DSC_1286

DSC_1289

DSC_1290

DSC_1292

DSC_1293

DSC_1294

 

 

Posté par Emilouma à 22:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2014

Seule la lumière était belle...

DSC_2977

DSC_2971

DSC_2975

DSC_2970

DSC_2979

DSC_2985

DSC_2987

DSC_2992

DSC_2993

DSC_3006

DSC_3003

DSC_3011

DSC_3015

DSC_3018

DSC_2995

DSC_3020

DSC_3024

DSC_3022

DSC_3025

DSC_3026

DSC_3029

DSC_3031

DSC_3045

Granville, havre de Regnéville, Montmartin sur mer

Posté par Emilouma à 23:25 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2014

Berlin, J4

Le froid, la pluie, même plus peur, on est habitués (et surtout on n'a pas le choix!). C'est notre dernier jour à Berlin et notre avion étant le soir, on peut profiter de la journée. Première étape, Potzdamer Platz pour déposer nos bagages à la consigne de la gare. On en profite pour jeter un oeil au Sony Center, dont la curieuse voilure abrite une sorte de place intérieure assez agréable. On boycotte par contre le Lego center dont les tarifs d'entrée sont exorbitants -les enfants sont de notre avis: ouf! Direction le quartier de Prenzlauerberg, que nous avons envie de découvrir avant de partir. Après la modernité grouillante de Potzdamer Platz, on a presque l'impression d'arriver à la campagne: des arbres, de la verdure, des parcs (un peu vides à cause du froid), beaucoup de poussettes... Pour la première fois de notre séjour, Berlin ressemble à mes souvenirs! Ces quartiers aérés et calmes, verts, aux allures de village... En longeant Kollwitzstrasse, je reconnais cet endroit étonnant vu chez Véronique, parc pour enfants où on peut construire de vraies cabanes en palettes. Malheureusement, nous sommes "hors saison" et de surcroit hors horaires d'ouverture (et de surcroit morts de faim, et transis de froid!). Juste une petite pause "jeu" dans le parc attenant (déjà sympathique en lui-même par les jeux d'eau laissés en libre service à l'imagination des enfants), et nous nous mettons en quête d'un endroit chaud où nous restaurer! Après beaucoup trop de marche (de l'avis des plus petits...), nous optons pour un resto italien fort accueillant. Service en VO, un menu épatant à à peine 7€, des pizza gigantesques, une part de panettone offerte avec le café... What else?... La deutsche vita est un concept qui me plaît particulièrement bien!

Revigorés, nous voilà prêts à découvrir un nouveau... musée (il fait froid, je vous le rappelle!). Celui des Techniques conseillés par Sa Majesté. Le prix d'entrée est modique; c'est déjà un bon point. Tout comme nos amis, nous n'en visitions qu'une partie tant l'ensemble est vaste. Nous choisissons au hasard la partie informatique (celle sur la photographie est inaccessible) et le hangar des trains, qui est immense et installé dans une ancienne gare. Reste les avions pour une prochaine fois! 

Métro, récupération des bagages à la consigne, S-bahn jusqu'à l'aéroport de Schönefeld... et notre séjour berlinois s'achève sur l'impression de n'avoir vu qu'un dixième de la ville. Assurément, il faudra revenir, peut-être à une autre saison pour avoir encore une autre approche de l'endroit.

 

DSC_2533

 

DSC_2534

 

DSC_2535

 

 

DSC_2537

DSC_2536

DSC_2540

DSC_2539

DSC_2542

DSC_2543

DSC_2548

DSC_2546

DSC_2551

DSC_2554

DSC_2561

DSC_2559

DSC_2564

DSC_2566

DSC_2565

DSC_2568

DSC_2567

DSC_2569

DSC_2570

DSC_2571

DSC_2574

DSC_2588

DSC_2582

DSC_2590

DSC_2593

DSC_2594

DSC_2595

DSC_2607

                                                            DSC_2619    DSC_2613

DSC_2614

DSC_2627

DSC_2630

DSC_2632

 

Posté par Emilouma à 16:49 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
10 novembre 2014

Jour de fête

9 novembre 2014: 25ème anniversaire de la chute du mur de Berlin, mais aussi anniversaire de Suzanne! Nous étions une petite vingtaine pour l'occasion. Dehors, un temps d'automne; dedans, de la chaleur. Et du bruit (dans la famile L., ça gueule à table, sachez-le!)

DSC_2788

DSC_2782

DSC_2793

DSC_2799

DSC_2833

 

DSC_2850

DSC_2852

DSC_2862

DSC_2885

DSC_2914

DSC_2900

    DSC_2875        DSC_2912

DSC_2920

 

DSC_2925

DSC_2921

DSC_2926

Posté par Emilouma à 00:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
06 novembre 2014

Berlin, J3

Deuxième matin à Berlin. Il ne pleut pas: il fait froid! La stratégie sera à peu près la même que la veille: des visites en intérieur pour être au chaud... La coupole du Reichstag faisait partie des endroits que je voulais voir (tentée notamment par les images de Véronique). Nous avions réservé notre visite en ligne la veille (c'est gratuit mais réservation obligatoire). Munis de nos convocations et passeports, nous patientons dans le froid devant le bâtiment un poil austère. Les enfants se disent que leurs parents sont vraiment fêlés. Fouilles à l'entrée comme à l'aéroport... après quoi nous sommes autorisés à prendre l'ascenseur jusqu'à la fameuse coupole... qui s'avère inaccessible pour cause de lavage de vitres (!!). Nous nous contentons de l'observer de l'extérieur, le jeu de miroirs et la rampe en spirale qui mène au dôme. De la terrasse, on cherche les éléments repérables de la ville -ceux que le brouillard et la grisaille nous laissent voir! On ne s'attarde quand même pas car il fait un froid de canard là-haut...

À midi, nous choisissons d'aller découvrir le Nikolaïviertel (quartier Saint-Nicolas). A la demande générale, nous trouvons vite refuge dans un petit resto sombre et confiné servant des plats à la finesse tout allemande. Une bière blanche aromatisée à la framboise, servie avec une paille, fait passer le tout. Le charme du Nikolaiviertel est malheureusement terni par le froid, la grisaille et l'humeur ronchon des troupes... La balade romantique, la promenade en bateau sur la Spree, ça sera pour une autre fois! 

On se réchauffe avec une petite (toute petite!) marche: on traverse la Spree, l'île des musées, un quartier avec "beaucoup trop de grues", passe devant l'Académie Barenboim-Saïd, traverse le Gendarmenmarkt... pour aller se dépayser dans les surprenants passages de Friedrichstrasse, galeries marchandes luxueuses reliant plusieurs blocs entre eux, ainsi qu'aux Galeries Lafayette (conseillées pour leur architecture par des amies ne fréquentant pourtant pas assidûment ce genre d'endroit!). 

Puisqu'on est parti sur les grands magasins, on décide pour terminer la journée de jeter un oeil au KaDeWe, LE grand magasin berlinois, pour une étude comparative. Il n'est qu'à une station de métro de notre appartement (on tient le bon bout, les enfants!). On l'espère plus "allemand" que les Galeries Lafayette... Pas de chance: on y trouve exactement les mêmes choses, qui sont aussi les mêmes qu'en France, d'ailleurs. Le rayon "épicerie fine" à la française est une constante: champagne, bar à huîtres, fromages... Nous voilà bien dépaysés!

Un petit apfelstrudel en terrasse pour reprendre des forces, et c'est bon, cette fois on rentre.

DSC_2490

DSC_2493

DSC_2491

DSC_2492

 

DSC_2496

DSC_2499

DSC_2495

DSC_2500

DSC_2494

DSC_2502

 

DSC_2505

DSC_2507

DSC_2512

DSC_2514

DSC_2515

DSC_2516

DSC_2517

DSC_2521

DSC_2525

DSC_2518

DSC_2528

DSC_2523

DSC_2526

 

Posté par Emilouma à 16:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


04 novembre 2014

Berlin, J2

Premier matin à Berlin, il pleut et il fait gris et froid... On se dit qu'il va nous falloir user de persuasion et d'enthousiasme pour motiver des enfants déjà peu enclins à marcher et à visiter... Le programme sera adapté à la météo: c'est un jour à musées! Nous prenons le métro jusqu'à la Museuminsel, l'Ile des musées. On se dit que par beau temps, l'endroit doit être bien agréable... (Et on se dit aussi qu'il fait sacrément froid, et que la file n'avance pas très vite, et que la pluie mouille bien!) Être au sec est déjà une première raison d'apprécier le Pergamon museum. Les temples grandeur nature, ensuite, font forcément impression, qu'on s'intéresse ou non à l'Antiquité! Enfin, avec les audioguides in Französich, on visite à son gré et à son rythme, et ce qui pourrait sembler indigeste ne l'est finalement pas. Pour preuve, nous avons parcouru sans difficulté la totalité des 3 sections (Antiquité, Art islamique, Moyen Orient). 

La suite de la journée s'improvise à l'intérieur des Hackesche Höfe, enfilade de 8 cours intérieures de style art nouveau, maintenant occupées par des boutiques. Une pause s'impose à l'Ampelmann shop, où on ne peut être qu'admiratif devant le marketing super efficace fait autour du petit bonhomme des feux de signalisation de l'"Est". (On repart évidemment avec tout plein de bricoles pour les copains...)

Pour finir la journée, nous n'hésitons pas entre le musée de la currywurst (saucisse au curry, institution berlinoise!) et celui de la Communication (ça sera le deuxième). Visite ludique avec beaucoup d'expériences à faire soi-même (envoyer des pneumatiques par exemple) et des robots rigolos dans le hall d'entrée. Trois niveaux très agréables à parcourir, sans être gênés par la foule. 

Un bon goûter (ou café) plus tard, et il fait déjà presque nuit... On rentre se mettre au chaud et se reposer!

DSC_2379

DSC_2382

DSC_2383

DSC_2385

DSC_2390

DSC_2399

 

DSC_2405

DSC_2406

DSC_2409

DSC_2419

DSC_2427

DSC_2428

DSC_2434

DSC_2436

DSC_2437

DSC_2440

DSC_2443

DSC_2441

DSC_2445

 

DSC_2454

DSC_2456

DSC_2459

DSC_2457

DSC_2461

DSC_2476

DSC_2463

DSC_2482

DSC_2484

 

Merci à Karine, Véronique, Géraldine, Marie, Célestine et sa soeur, Anne-Claire... pour toutes leurs suggestions de balades, visites, etc! C'est sur vos conseils que nous avons choisi nos musées pour ce 2ème jour et les jours suivants.

 

Posté par Emilouma à 00:10 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2014

Rhum ambré

Un moment de magie offert par Saint-Malo et la petite centaine de bateaux à quai, en partance pour Pointe à Pitre... Juste faire abstraction de la foule, qui fait aussi partie du décor de chaque Route du Rhum... et savourer, en particulier cette fin de journée sur la plage de Bon Secours, un peu à l'écart de l'agitation, avec juste en arrière-plan cette nuée de bateaux entre Saint-Malo et Dinard, signe qu'il se trame quelque chose d'inhabituel dans la baie ;-)... Le dos calé sur un rocher, profiter des derniers rayons du soleil avant que l'air se rafraîchisse et qu'il ne soit temps de replonger dans la foule...

DSC_2711

DSC_2678

DSC_2752

DSC_2657

DSC_2758

DSC_2771

DSC_2682

DSC_2707

DSC_2672

DSC_2691

DSC_2748

DSC_2654

DSC_2658

DSC_2769

DSC_2755

DSC_2665

DSC_2670

DSC_2758

DSC_2735

DSC_2746

DSC_2685

DSC_2729

DSC_2686

DSC_2687

DSC_2727

DSC_2692

DSC_2710

DSC_2693

DSC_2714

DSC_2717

DSC_2772

DSC_2761

DSC_2753

DSC_2740

DSC_2768

DSC_2694

 

DSC_2738

DSC_2715

DSC_2699

Posté par Emilouma à 18:41 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
28 octobre 2014

Berlin, J1

Je ne sais pas si c'est la réponse attendue, mais non, à l'automne 2014, Berlin ne ressemblait en rien à la ville de mes souvenirs! (Sauf peut-être le dernier jour...)

Arrivés par avion à Schönefeld, après une petite heure de transports en commun, nous découvrons notre appartement, au 5ème étage d'un immeuble récent sur Bülowstrasse. L'intérieur, les alentours, tout est radicalement différent de chez nous, et ça nous plaît. Le quartier n'a pas d'attrait particulier -enfin, si: des dames en talons pailletés et minijupes y font les 100 pas le soir!- mais nous sommes tout près de la station Nollendorfplatz qui nous permet de rallier facilement tous les quartiers de Berlin. Après quelques courses, nous nous apercevons que la nuit tombe très vite à Berlin! À 18h, il fait noir...

L'organisation au mm près n'étant pas notre fort, nous n'avions pas prévu de programme précis. Nous començons la journée du lendemain par un tour au marché turc de Kreuzberg, le long du Landwehrkanal. Nourriture et tissus essentiellement. La curiosité nous mène ensuite à Checkpoint Charlie, dont le côté artificiel nous laisse une curieuse impression... Le poste frontière a été reconstitué sur Friedrichstrasse et les touristes se font photographier à côté de faux militaires... Après une pause déjeuner bienvenue dans un bon resto indien, nous longeons cette portion conservée du mur qui nous mène à l'exposition nommée "Topographie des Terrors". Les photographies abondantes permettent, sans entrer dans les détails, d'évoquer le IIIème Reich, ses exactions, et la guerre. On essaie de faire le lien avec la ville qu'on parcourt aujourd'hui d'un pas léger... Les infos sont parcellaires, mais on espère qu'elles cheminent malgré tout dans les têtes pour que chacun se fasse une idée de ce qui s'est passé là il n'y a pas si longtemps.

DSC_2317

DSC_2319

DSC_2323

DSC_2324

DSC_2325

DSC_2326

DSC_2328

DSC_2332

DSC_2333

DSC_2335

DSC_2336

DSC_2337

DSC_2339

DSC_2344

DSC_2345

                                                                                           DSC_2346

DSC_2351

DSC_2350

DSC_2352

DSC_2356

DSC_2360

DSC_2363

DSC_2365

DSC_2369

DSC_2530

De ce premier jour, nous retenons aussi qu'il nous faudra mieux organiser nos trajets et économiser nos pas, sous peine d'épuiser les enfants avant l'heure... Berlin est vaste! De plus, nos cartes de métro nous permettent de l'utiliser en illimité pour 17€ pour 2j (1 adulte + 3 enfants)...

Posté par Emilouma à 00:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2014

Berlin, an 2000

O. m'a quittée. Dans l'appartement près du port, le sol se dérobe sous mes pieds. Les copines de toujours me ramassent à la petite cuillère; A. m'envoie du chocolat et je vais dormir chez M. quand chez moi je n'y arrive pas. Je me souviens de balades dans le Cotentin, Port Racine, Vauville, Omonville, des photos des Enfants du Paradis dans la maison de Jacques Prévert, et l'idée, soudain, que la vie n'est pas finie et qu'elle est même plutôt jolie. Les dunes sous la pluie aussi, seule. Un voyage à Amsterdam et au retour des brassées de tulipes qui remplissent l'évier de l'appartement. On s'est beaucoup promenés avec mes parents à cette époque-là et je ne sais toujours pas si c'était pour me changer les idées, toutes ces balades. Avec K. on prépare l'Internat, on a redoublé notre 6ème année pour ça. Je classe des articles par spécialité dans des classeurs, ça prend une place et un temps fous; je réponds à des QCM stupides. Il m'apporte des cornes de gazelles, parfois des somnifères, c'est selon. On s'entend bien; la vie redevient intéressante. J'abandonne le concours; je n'arrive plus à apprendre des choses qui ne m'intéressent pas et à cocher sans fin des croix. J'ai envie d'une vie normale, d'une maison, d'un enfant. Je serai médecin généraliste, ce qui laisse encore pas mal (trop?) de possibilités. Au printemps, je prends l'avion pour Berlin. A. travaille là-bas comme chercheuse en physique et je vais lui rendre visite quelques jours. Classe affaires. Dans la salle d'embarquement, que des types en costard, et moi. Elle m'a indiqué quel métro prendre pour arriver chez elle. Une première cour, puis une deuxième. Beaucoup d'arbres, des cerisiers je crois, et un silence inespéré en ville. Je me souviens du solide plancher en bois verni, la table ronde noire dans la pièce principale et le coin cuisine qu'elle y avait aménagé, la chambre au fond sur un autre niveau, avec une place pour sa machine à coudre et au mur une photo d'un champ de colza sous un ciel d'orage. Dans la salle de bain, des cartes postales de tableaux de Degas. Dans la journée, A. travaille et je me promène seule. Charlottenburg, Schöneberg, Kreuzberg, Mitte... Berlin est vaste mais on n'y étouffe pas. Le week end, nous circulons à vélo. La piscine le dimanche matin, un moment de surprise devant les vestiaires collectifs... Puis un brunch mémorable, sous les premiers rayons de soleil du printemps. Les courses dans le quartier turc, les cafés bon enfant tout autour de chez A., les chocolats super épais, les bancs en bois, un resto éthiopien à Prenzlauer Berg, un apfelschorle bu d'une traite sur l'Alexanderplatz après une longue marche sous le soleil. De Berlin, j'ai surtout des souvenirs de vie quotidienne, c'est une autre façon d'aborder la ville. Avant de partir, j'ai posé un bouquet de roses pour A. sur la table ronde. C'était la première fois qu'on lui offrait des fleurs. J'ai rapporté chez moi du thé rouge au pamplemousse. J'ai quitté l'appartement près du port et K. qui ne voulait pas de la vie que je lui proposais.

Nous partons demain à Berlin, à cinq. Nul doute que notre expérience sera différente. J'aimerais voir ce qui me reste de ce premier séjour, si les impressions seront les mêmes ou si ma propre histoire d'alors a influé sur ma perception de la ville... A suivre en photos!

Posté par Emilouma à 23:20 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
16 octobre 2014

Portugal (6) Le centre

Après 4 jours à Porto, nous descendons vers le centre du Portugal. Le problème du camping aux abords des grandes villes est souvent un accueil "minimum" et un côté "usine" (même aléa à Séville l'an passé). Nous avons donc hâte de nous poser dans un endroit accueillant et propice au repos (sans sono "boum boum boum" autour de la piscine, par exemple!). Le choix de notre point de chute est donc cette fois directement lié à une appréciation favorable repérée dans notre guide: c'est ainsi que nous arrivons à Tomar, au milieu d'une campagne aux airs de Toscane, plantée d'oliviers et de vignes. Campement installé en bordure de champ; au matin on voit le soleil se lever sur les oliviers, et nos voisins, qui répondent aux doux prénoms de Barbie et Ken, sont des poneys shetlands, ce qui pour certains constitue un argument de poids pour classer cet endroit parmi les plus paradisiaques qui soient! Pour ma part, le spot près de la piscine avec un bouquin, une bière portugaise et un wifi (ben oui, quand même) me convient assez bien!

DSC_1225

DSC_1229

DSC_1363

DSC_1230

DSC_1371

DSC_1232

DSC_1233

 

DSC_1234

DSC_1362

DSC_1236

DSC_1360

DSC_1238

DSC_1365

DSC_1367

 

Posté par Emilouma à 10:45 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


Fin »