Trois fois rien

27 février 2015

Portugal (9) Lisboa

Quitter le centre pour Lisbonne, c'est retrouver le traffic automobile, l'agitation de la ville, la saleté aussi parfois, et remplacer la tente de camping par un appartement moderne! Rue de Boavista, nous logeons au quatrième étage (avec des demi-étages qui en valent de vrais!). Le carrelage de l'entrée est à motif "chemise de Stromae" (ce qui est un atout ou pas selon qu'on aime ou non!). Cet appartement blanc aux planchers vernis, aux fenêtres donnant sur la rue, sera un point de chute béni après des journées entières à crapahuter dans la ville.

On gare d'abord la voiture, qui ne bougera plus pendant plusieurs jours (c'est LE moyen de transport à éviter à Lisbonne!). Puis on part explorer le quartier au hasard. Ça grimpe, ça grimpe... jusqu'à un joli parc où des citronnades à la menthe sont les bienvenues... Le coeur vivant du Bairro Alto, on ne le découvrira que plus tard, en grimpant les ruelles escarpées (et en évitant le funiculaire sur les conseils des autochtones!). On se baladera le soir au bord du Tage, le long des terrasses éclairées de lanternes, à jouer avec les vagues et observer le départ des bateaux pour on ne sait où. La place du Commerce et ses touristes se prenant en photo, les spectacles de rue, redescendre les ruelles du Bairro Alto dans l'air tiède du soir... Et refermer les volets du 4ème/8ème étage sur le dernier tram qui passe dans la rue.

DSC_1374

DSC_1377

DSC_1426

DSC_1382

DSC_1378

DSC_1395

DSC_1389

DSC_1396

DSC_1397

DSC_1391

DSC_1398

DSC_1441

DSC_1405

DSC_1410

DSC_1417

DSC_1399

DSC_1430

DSC_1433

DSC_1442

DSC_1449

DSC_1445

DSC_1453

DSC_1447

DSC_1455

Posté par Emilouma à 23:54 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

15 février 2015

Blanc

C'était blanc, c'était ensoleillé, c'était joyeux, c'était non stop... Une semaine de ski avec quatre créatures de 7, 8, 11 et 12 ans qui commencent à bien se débrouiller, chacun dans un style différent! Le Grand Massif était parfait pour ces journées de ballade à 6. J'ai aimé la vue sur le Mont Blanc le matin depuis les Grandes Platières, le soleil déclinant au retour entre les sapins, la piste des Cascades reliant Flaine à Sixt, les bières en terrasse, voir les mouflets progresser et prendre de l'assurance (parfois un peu trop...), et voir notre invitée se fondre totalement dans la couvée et nous faire rire avec son humour hors normes! 

DSC_3503

DSC_3492

DSC_3505

IMG_0173     IMG_0045

DSC_3513

IMG_0167

DSC_3517

IMG_0019

IMG_0116

IMG_0013

IMG_0122

 

IMG_0159

 

DSC_3522

Posté par Emilouma à 00:37 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
06 février 2015

Prière aux vivants

J'ai une mémoire à trous, qui occulte certains souvenirs et en imprime d'autres durablement (pas toujours les bons...). Il n'y a rien que je connaisse par coeur, sauf certaines chansons idiotes ET ce texte-là (+ les collatérales du nerf médian à l'avant-bras, si quelqu'un sait comment me débarrasser de ça, je veux bien). Punaisé au-dessus de mon bureau pendant x années, j'ai eu le temps d'y penser. Bizarrement, c'est pendant ces années-là que j'en ai le moins fait: en dehors de passer exams après exams, pas grand chose... À 40 balais, il serait peut-être temps de le mettre en application?

DSC_3377

Extrait de "Prière aux vivants pour leur pardonner d'être vivants" de Charlotte Delbo (Une Connaissance inutile, éditions de Minuit). Résistante, déportée en 1943 à Auschwitz puis Ravensbrück et rescapée de ces camps. 

 

La fin de cette Prière: 

Je reviens
d’au-delà de la connaissance
il faut maintenant désapprendre
je vois bien qu’autrement
je ne pourrais plus vivre.
Et puis
mieux vaut ne pas y croire
à ces histoires
de revenants
plus jamais vous ne dormirez
si jamais vous les croyez
ces spectres revenants
ces revenants
qui reviennent
sans pouvoir même
expliquer comment.

 

Le grand écart est périlleux, mais nous partons une semaine à la montagne, à 6. Merci pour les petits mots déposés et échangés ces derniers temps, qui sont de précieuses balises en ce début d'année mouvementé.

Et la photo, c'est la Pointe d'Agon le 28 décembre dernier.

Posté par Emilouma à 09:30 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
02 janvier 2015

Les premiers et les derniers

Un premier Noël sans entrain aucun (espérons le dernier) / la magie venue ensuite par ces petits matins de rose et de givre sur le havre, les derniers de l'année / courir à travers champs et le long de la mer et pour la première fois, ne pas renoncer / un premier café à la Gare avec Hélène / un 31 où l'expression "se mettre sur son 31" perd tout son sens! / un thé aux épices chez Anne / le dernier coucher de soleil de l'année sur la digue, le plus beau, forcément... / le premier matin sur le havre, pas si joli que les précédents mais peu importe / le premier de l'An en rollers dans l'église du village, allumer des cierges... / sortir à la dernière heure, avant qu'il fasse nuit, histoire d'être sorti / et repartir la mort dans l'âme, en se sentant plus de là-bas que d'ici... :-/ 

DSC_3357

DSC_3361

DSC_3366

DSC_3380

DSC_3363

DSC_3381

DSC_3372

DSC_3390

DSC_3396

DSC_3401

DSC_3408

DSC_3414

DSC_3416

DSC_3418

DSC_3422

DSC_3424

DSC_3425

DSC_3429

DSC_3423

DSC_3426

DSC_3417

DSC_3427

DSC_3431

DSC_3434

DSC_3441

DSC_3433

DSC_3466

DSC_3463

DSC_3464

DSC_3450

DSC_3470

DSC_3474

DSC_3475

DSC_3479

 

Posté par Emilouma à 23:31 - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 décembre 2014

Dol

Dol de Bretagne sous le soleil, 10 novembre dernier. Un resto bien au chaud, la bijouterie qui fut autrefois celle de notre aïeul, et ma cousine qui nous fait faire le tour de la cathédrale pour trouver les colonnes à coeurs! Un arrêt au Champ Dolent, et on repart déjà. Comme tout passe trop vite...

DSC_2933

DSC_2951

DSC_2947

DSC_2957

DSC_2963

DSC_2949

DSC_2941

DSC_2960

DSC_2942

Posté par Emilouma à 22:44 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


Des fêtes

Noël 2 fois, les cousins, la pluie, le froid, les onze ans de Marie le lendemain... On essaie d'être tous ensemble mais on n'y arrive pas toujours: parfois on se croise et on se dépose juste les cadeaux au pied du sapin. Puis chacun s'en retourne et la maison se vide (particulièrement vite cette année)...

DSC_3312

DSC_3340

DSC_3218

DSC_3298

DSC_3290

DSC_3337

DSC_3326

DSC_3268

DSC_3338

Posté par Emilouma à 22:07 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2014

Portugal (8) Convento de Tomar

Noël approche et j'ai juste envie d'être seule / de soleil / de partir, autant dire rien de ce qui est prévu pour les jours à venir! Alors tant qu'à être à contretemps, repartons en été, au centre du Portugal. Parce que cette région nous a plu et que cette visite nous a éblouis. Le Convento de Cristo est donc le lieu incontournable à visiter à proximité de notre point de chute aussi improvisé qu'apprécié (tellement apprécié que les enfants ne nous ont pas accompagnés pour cette visite, préférant la compagnie des poneys et autres chiens et chats). De l'extérieur on ne devine rien d'autre qu'un édifice fortifié dont on cherche l'entrée pendant un moment... Et puis dedans on est transporté ailleurs: de vastes jardins plantés d'orangers, pas tirés au cordeau comme ceux de l'Alhambra (on sent que les moyens ne sont pas les mêmes!) mais ne manquant pas moins de charme. On entre dans l'édifice, on s'y perd; les cloîtres, patios, salles, couloirs se succèdent en un mélange étonnant de styles architecturaux couvrant huit siècles d'histoire portugaise... On renonce vite à se repérer dans ce dédale pour juste se laisser envahir par la beauté et le calme du lieu. Car il y a peu de visiteurs et on se sent un peu privilégié (au risque de ne pas voir le temps passer et presque oublier que les enfants sont restés seuls à quelques km de là...). Pour l'anecdote, le "clou" de la visite devait être la célèbre "fenêtre de Tomar", sculpture incroyablement chargée qui nous a laissés... de marbre... mais fait pourtant la renommée du couvent!

DSC_1297

DSC_1299

 

DSC_1304

DSC_1308

DSC_1301

DSC_1310

DSC_1298

DSC_1312

DSC_1313

 

DSC_1314

DSC_1317

DSC_1320

DSC_1303

DSC_1324

DSC_1325

DSC_1328

DSC_1335

DSC_1336

DSC_1343

DSC_1332

DSC_1344

DSC_1347

DSC_1348

DSC_1356

DSC_1349

DSC_1357

DSC_1358

 

Le Centre, c'est aussi la région de Tiphaine, avec qui nous avons pu passer un petit moment in extremis, juste avant son départ au Guyana. Revoir Tiphaine, découvrir Batalha et Fátima, c'est encore une autre raison de retourner là-bas.

Posté par Emilouma à 23:51 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
21 novembre 2014

Portugal (7) Coimbra

Allez, on dirait que ça serait encore l'été... Il ne s'agirait pas que je laisse le Portugal inachevé comme j'ai pu le faire pour d'autres séries... Je reprends donc le fil de notre été. Qui vient se réchauffer?

Nous sommes donc arrivés dans le Centre, entre vignes et oliviers (et poneys). A 80 km de notre campement de rêve se trouve Coimbra, berceau de la mythique Université. Nous nous y rendons pour une journée. De cette ville se dégage une atmosphère un peu surannée: façades défraîchies, devantures d'un autre temps. La longue rue principale, pavée de silex, est pourtant agréable à parcourir, avec un petit courant d'air plutôt sympathique sous la chaleur d'août. Les glaciers sont pris d'assaut; tant pis! Et puis dans cette petite rue qui monte vers l'Université, cette drôle d'installation de tricot et de crochet qui aurait rendu folles certaines blogueuses ;-). L'Université en été est vide d'étudiants (excepté quelques petits groupes en toges noires qui proposent la visite ou des brochures à vendre) et devant l'âge vénérable des bâtiments, on imagine plus un lieu historique qu'un campus encore en activité. C'est pourtant le cas, et j'ai aimé cet échange avec Léonôr qui y a séjourné et n'y était jamais retournée. Je ne dirai pas que les enfants ont apprécié la longue montée sous le soleil, ni la visite des lieux qui ne leur parlaient pas, ni l'attente sur l'esplanade pour visiter l'incroyable bibliothèque Joanine ("qui ne donne pas envie de lire"!). Quel endroit étonnant pourtant! Et qui doit l'être encore plus durant l'année universitaire... Coimbra, qui semble endormie en été, mériterait d'être revue à une autre saison.

DSC_1239

DSC_1254

DSC_1252

DSC_1257

DSC_1267

DSC_1262

DSC_1246

DSC_1244

DSC_1247

DSC_1269

DSC_1275

DSC_1276

DSC_1277

DSC_1281

DSC_1278

DSC_1285

DSC_1282

DSC_1286

DSC_1289

DSC_1290

DSC_1292

DSC_1293

DSC_1294

 

 

Posté par Emilouma à 22:21 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2014

Seule la lumière était belle...

DSC_2977

DSC_2971

DSC_2975

DSC_2970

DSC_2979

DSC_2985

DSC_2987

DSC_2992

DSC_2993

DSC_3006

DSC_3003

DSC_3011

DSC_3015

DSC_3018

DSC_2995

DSC_3020

DSC_3024

DSC_3022

DSC_3025

DSC_3026

DSC_3029

DSC_3031

DSC_3045

Granville, havre de Regnéville, Montmartin sur mer

Posté par Emilouma à 23:25 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2014

Berlin, J4

Le froid, la pluie, même plus peur, on est habitués (et surtout on n'a pas le choix!). C'est notre dernier jour à Berlin et notre avion étant le soir, on peut profiter de la journée. Première étape, Potzdamer Platz pour déposer nos bagages à la consigne de la gare. On en profite pour jeter un oeil au Sony Center, dont la curieuse voilure abrite une sorte de place intérieure assez agréable. On boycotte par contre le Lego center dont les tarifs d'entrée sont exorbitants -les enfants sont de notre avis: ouf! Direction le quartier de Prenzlauerberg, que nous avons envie de découvrir avant de partir. Après la modernité grouillante de Potzdamer Platz, on a presque l'impression d'arriver à la campagne: des arbres, de la verdure, des parcs (un peu vides à cause du froid), beaucoup de poussettes... Pour la première fois de notre séjour, Berlin ressemble à mes souvenirs! Ces quartiers aérés et calmes, verts, aux allures de village... En longeant Kollwitzstrasse, je reconnais cet endroit étonnant vu chez Véronique, parc pour enfants où on peut construire de vraies cabanes en palettes. Malheureusement, nous sommes "hors saison" et de surcroit hors horaires d'ouverture (et de surcroit morts de faim, et transis de froid!). Juste une petite pause "jeu" dans le parc attenant (déjà sympathique en lui-même par les jeux d'eau laissés en libre service à l'imagination des enfants), et nous nous mettons en quête d'un endroit chaud où nous restaurer! Après beaucoup trop de marche (de l'avis des plus petits...), nous optons pour un resto italien fort accueillant. Service en VO, un menu épatant à à peine 7€, des pizza gigantesques, une part de panettone offerte avec le café... What else?... La deutsche vita est un concept qui me plaît particulièrement bien!

Revigorés, nous voilà prêts à découvrir un nouveau... musée (il fait froid, je vous le rappelle!). Celui des Techniques conseillés par Sa Majesté. Le prix d'entrée est modique; c'est déjà un bon point. Tout comme nos amis, nous n'en visitions qu'une partie tant l'ensemble est vaste. Nous choisissons au hasard la partie informatique (celle sur la photographie est inaccessible) et le hangar des trains, qui est immense et installé dans une ancienne gare. Reste les avions pour une prochaine fois! 

Métro, récupération des bagages à la consigne, S-bahn jusqu'à l'aéroport de Schönefeld... et notre séjour berlinois s'achève sur l'impression de n'avoir vu qu'un dixième de la ville. Assurément, il faudra revenir, peut-être à une autre saison pour avoir encore une autre approche de l'endroit.

 

DSC_2533

 

DSC_2534

 

DSC_2535

 

 

DSC_2537

DSC_2536

DSC_2540

DSC_2539

DSC_2542

DSC_2543

DSC_2548

DSC_2546

DSC_2551

DSC_2554

DSC_2561

DSC_2559

DSC_2564

DSC_2566

DSC_2565

DSC_2568

DSC_2567

DSC_2569

DSC_2570

DSC_2571

DSC_2574

DSC_2588

DSC_2582

DSC_2590

DSC_2593

DSC_2594

DSC_2595

DSC_2607

                                                            DSC_2619    DSC_2613

DSC_2614

DSC_2627

DSC_2630

DSC_2632

 

Posté par Emilouma à 16:49 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


Fin »